Close

Ballroom

Compagnie F – Arthur Perole

Préparatifs dans l’euphorie et la joie, pulsation techno qui gronde et nous enveloppe comme un cœur qui bat trop fort, bras et pieds qui syncopent en rythme, lumières en clair-obscur et éclats stroboscopiques, chacun dans son délire d’extravagance et en même temps connecté au groupe, transe convulsive et collective : Ballroom est une fête autant qu’un hymne à celle-ci.
D’emblée nous sommes propulsés dans l’ambiance. Six danseurs et danseuses, munis de ciseaux de couturières et de scotch, se pomponnent, se griment. Peinture, fanfreluches, perruques, paillettes et ballons, tout est bon à prendre pour se créer un autre soi baroque et carnavalesque, libéré des carcans sociétaux et prêt au lâcher-prise. C’est parti pour une fête enivrante, sorte de rituel primaire et vital.
S’inspirant de danses exutoires allant du voguing à la tarentelle en passant par la farandole et les rave-party, Arthur Perole chorégraphie un flot d’énergie, une vibration exaltée, mais aussi une pensée de la communion, de la liberté et du partage. Attention, il se peut que vous soyez pris d’une furieuse envie de danser….

Pour moi, la fête et le spectacle ont ce point commun d’être générateur d’un rassemblement éphémère puissant, social et politique. […] En ressort une envie viscérale de créer ma fête utopique et démesurée ; mon spectacle rêvé : convivial, libre et rassembleur. Arthur Perole

teaserdistributionmentions
chorégraphie Arthur Perole, de et avec les interprètes Julien Andujar, Séverine Bauvais, Marion Carriau, Joachim Maudet, Alexandre Da Silva, Lynda Rahal, assistant artistique Alexandre Da Silva, musique Giani Caserotto, lumières Anthony Merlaud, costumes Camille Penager, coach vocal Mélanie Moussay, regard extérieur Philippe Lebhar, régie générale, lumière Nicolas Galland, régie son Benoit Martin, production Sarah Benoliel, remerciements Léa Poiré, Emilie Peluchon et Tadeo Kohan
production Compagnie F
coproduction  Chaillot – Théâtre National de la Danse, Théâtres en Dracénie – scène conventionnée d’intérêt national mention Art et Création, Le Pôle des Arts de la Scène – friche de la Belle de Mai, Le Merlan scène nationale de Marseille
réseau Traverses Provence Alpes-Côte d’Azur, Charleroi-danse, centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles, Théâtre Durance scène conventionnée d’intérêt national – Château-Arnoux-Saint-Auban, KLAP Maison pour la danse (résidence de finalisation 2019), Le Ballet National de Marseille – Centre Chorégraphique National, CCN2 Grenoble
avec le soutien du Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi, Charleroi-danse centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles, L’Etang-des-Aulnes, Le Dancing de la compagnie BEAU GESTE, le Département des Bouches-du-Rhône – Centre départemental de créations en résidence, La Gare Franche, maison d’artistes & curiosités, Châteauvallon – Scène nationale et le Fonds SACD Musique de Scène.
avec le mécénat du groupe de la Caisse des dépôts.
La compagnie est subventionnée par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur (aide à la structuration), la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le département des Bouches-du-Rhône, la ville de Marseille.
Arthur Perole est artiste associé à Théâtres en Dracénie scène conventionnée d’intérêt national mention Art et Création et en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse à Marseille.

danse


jeudi 01 avril / 19:00


durée 50 min
à partir de 13 ans


tarif C
plein 16€ / 12€
réduit 12€ / 8€
jeune 8€ / 5€
solidaire 3€