Close

Les hauts plateaux

Compagnie MPTA, Mathurin Bolze

Les ruines sont l’espace du possible. Sans âge, elles incarnent la coexistence des époques. Encore fumantes, elles sont le ferment de la révolte, conduisent à l’insurrection, figurent l’émeute. Elles restituent quelque chose de la violence qui a présidé à leur origine… Les ruines racontent l’exil, les guerres, les exodes climatiques et politiques. Cette entrée par les ruines nous emmènera vers nos propres confins, où s’exprime notre fascination pour le monde qui nous entoure et auquel nous prenons part.

Pourtant, pas de ruines sur le plateau, mais un chantier prometteur, celui des aventures humaines, celles qui traversent le temps, qui perdurent et mettent en œuvre les solidarités, les envolées poétiques ou acrobatiques.

Dans cette toute nouvelle création de Mathurin Bolze, les acrobates survolent des sols mouvants, se baladent sur des plateaux volants et, avec élégance, se jouent de l’apesanteur.

S’intéresser aux ruines ne signifie pas contempler un paysage désolé mais apprendre à saisir ce qui, discrètement, s’y trame.
Isabelle Stengers, préface au Champignon de la fin du monde, de Anna L. Tsing, Ed. La Découverte, 2017.

En coréalisation avec La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud.

conception Mathurin Bolze
artistes Anahi De Las Cuevas, Julie Tavert, Johan Caussin, Frédéric Vernier, Corentin Diana, Andres Labarca, Mathurin Bolze
dramaturgie Samuel Vittoz
scénographie Goury
création sonore
Camel Zekri, Jérôme Fèvre
décors
MC93 Bobigny
création lumière
Rodolphe Martin
création vidéo Wilfrid Haberey
ingénierie scénique ArteOh Benoit Probst
création costumes Fabrice Ilia Leroy

mardi 28 janvier / 20:30


durée 1h10
à partir de 10 ans


tarif exceptionnel
plein 23€ / 16€
réduit 18€ / 14€
jeune 12€ / 8€


au théâtre La passerelle, à Gap


Autour du spectacle
proposition subjective de lecture par la librairie La Carline (Forcalquier) :
Ici n’est plus ici, de Thommy Orange