Close

« et si vous y croyez assez, peut-être il y aura un poney. »

Détachement International du Muerto Coco

Depuis sa création, le Détachement International du Muerto Coco mène un travail de recherche autour d’une forme toute particulière de poésie, que Raphaëlle Bouvier, Maxime Potard et Roman Gigoi qualifient « d’investigatiosn documentaire ». Diseurs de textes et bidouilleurs de sons, ils font tout eux-mêmes : lecture, musique, écriture, comédie, chant… Ils aiment faire poésie partout et sous toutes les formes.

Pour décrire un spectacle de poésie sonore sans tout dévoiler, il faudrait être magicien… Et justement, de la magie, il en sera (entre autre) question. Dans un univers surréaliste, drôle, voire absurde, le trio nous réserve quelques tours et pas mal de surprises. Et pour oser un spectacle au nom aussi long et mystérieux, il faut avoir un univers sacrément riche et prospère.

« et si vous y croyez assez, peut-être il y aura un poney. » n’est pas qu’un spectacle. C’est tout un parcours personnel depuis l’enfance, le mien – fille unique ayant grandi entre les arbres d’un jardin avec les chevaliers du Zodiac et des histoires plein la tête – vers la question de la magie : la « vraie », la magie rituelle, effective, qu’on pratique seule dans sa chambre, aussi bien que la « fausse », la prestidigitation, la magie de spectacle.
Raphaëlle Bouvier et Maxime Potard

En coréalisation avec le Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud

avec Raphaël Bouvier et Roman Gigoi
mise en scène Maxime Potard
création lumière Laurent Coulais
scénographie Claire Jouët-Pastré
texte de Raphaëlle Bouvier
musique Roman Gigoi
regard magique Arthur Chavaudret

vendredi 01 mars / 21:00


durée 1h


tarif C
plein 16€ / 12€
réduit 12€ / 8€
jeune 8€ / 5€
solidaire 3€