Close

Il se trouve que les oreilles n’ont pas de paupières

Comme je l’entends, les productions Benjamin Dupé

Deux hommes sur scène, l’un est altiste, l’autre acteur. Autour d’eux, une chaise, quatre enceintes et trois métronomes. Pierre Baux, comédien, interprète La Haine de la musique de Pascal Quignard, en dialogue avec l’altiste Garth Knox, sur une partition de Benjamin Dupé. Dans cet ouvrage, Pascal Quignard réunit dix petits traités sur les liens qu’entretient la musique avec la souffrance sonore : l’audition avant la naissance, le mythe des sirènes, la diffusion planétaire de la musique, jours et nuits, dans les grands magasins, les restaurants, le métro…

Pierre Baux cisèle les mots de Quignard. Garth Knox, interprète virtuose et véritable alter ego, sait aussi habiter les silences, dans ce savant tissage entre texte et son, sensation et réflexion. « Avant leur naissance et jusqu’à leur mort, les hommes et les femmes « ouïssent » […], il n’y a pas de sommeil pour l’audition.
Les oreilles n’ont pas de paupières. »

Imaginez que vous êtes musicien et que, flânant dans une librairie, vous tombiez sur un livre intitulé La Haine de la musique. Vous achetez l’ouvrage, la curiosité piquée, bien disposé à vous insurger contre l’auteur, un certain Pascal Quignard, et à démonter sa remise en question provocatrice de l’art auquel vous vous consacrez. Vous lisez les pages, et là, bizarrement : c’est beau, c’est musical, c’est énigmatique, c’est une déclaration, c’est fort, cela vous parle, profondément, d’écoute et de musique. C’était il y a vingt ans, c’était le point de départ.
Benjamin Dupé, compositeur et metteur en scène

avec Pierre Baux, comédien et Garth Knox, musicien (violon alto)
conception, musique et mise en scène Benjamin Dupé
texte d’après le livre La Haine de la musique de Pascal Quignard aux éditions Calmann-Lévy (1996)
éléments de scénographie Olivier Thomas
collaboration informatique musicale IRCAM Manuel Poletti
lumière Christophe Forey
régie générale Julien Frenois

Production Comme je l’entends, les productions.
Coproduction SACD / Festival d’Avignon dans le cadre des Sujets à Vif.
Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur – Aide à la création, du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, de la Ville de Marseille, de l’Adami, de la Spedidam, de la Sacem.
Avec l’aide du CENTQUATRE-PARIS.

20 + 21 NOV

mar 20 nov
DIGNE-LES-BAINS 19:00
[Salle Ermitage]
En partenariat avec l’IDBL – Ecole d’Art Intercommunale de Digne-les-Bains.

mer 21 nov
REVEST-DES-BROUSSES 19:00
[Saint-Jean-des-Arts]


durée 50 min


tarif unique
5€