Close

Dystonie

Compagnie Defracto

Bienvenue sur un podium pour un défilé de mode un peu fou et décalé. Ou plutôt un défilé de jongles en musique, sur des rythmes qui, de droite à gauche, balancent trois corps qui finissent par flirter avec la danse. Les trois virtuoses renouvellent le genre du jonglage et font bouger notre regard sur cette pratique, avec une maîtrise technique impressionnante, un sens du décalage certain et surtout une sacrée dose d’humour. Les artistes sont ici des enfants qui s’amusent ensemble malgré leurs différences, se lancent des défis absurdes et se mettent en scène avec finesse, nonchalance et humour.

Leur terrain de jeu est immense et les possibilités infinies. Assis tout à côté d’eux, les yeux rivés sur chacun de leurs gestes et sur chacune de leurs propositions, toutes plus dingues les unes que les autres, on voit tout en plus grand et plus fort. Et c’est diablement efficace…

La dystonie est un trouble du mouvement. Loin du diagnostic médical, la compagnie Defracto, composée pour cette toute fraîche création de trois jongleurs accompagnés par deux chanteuses et un bruiteur, recherche l’équilibre entre les corps et les objets. Les jongleurs aux balles blanches envisagent leur discipline comme une sculpture dans l’espace. Qu’on ne s’y trompe pas : leur conception du jonglage est ultra moderne, vivante, audacieuse, voire insolite.
Télérama

En coréalisation avec le Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud

création Guillaume Martinet, Van Kim Tran, André Hidalgo
jonglage Guillaume Martinet, Joseph Viatte, André Hidalgo
musique Sylvain Quement
co-mise en scène Eric Longequel
scénographie Alrik Reynaud
costumes Eve Ragon
technique Grégory Adoir
production Mathilde Froger, Jérôme Planche (ASIN Production)
production-diffusion Camille Talva

mardi 13 nov / 20:30


durée 1h
a partir de 14 ans


tarif exceptionnel
plein 23€ / 16€
réduit 18€ / 14€
jeune 12€ / 8€
solidaire 3€


au Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud