Close

Quelque part au milieu de l’infini

Compagnie Amala Dianor

Dans son parcours de chorégraphe et de danseur, Amala Dianor s’est offert un petit luxe : arrêter le temps. Pour souffler un peu, prendre le temps de la rencontre, poser un regard différent sur le monde, laisser advenir l’inattendu. De ce moment en suspension, comme en apesanteur, est née cette rencontre avec deux autres chorégraphes, avec l’envie de tisser les lignes infimes qui traversent des corps et des cultures différentes et de créer un vocabulaire commun par-delà les singularités. Sur un plateau nu et sur un fond de musique électronique envoûtante, les trois danseurs font alliance pour donner naissance à une forme hors du temps.

Avec la danse pour langage, chaque corps interroge la manière d’aller à la rencontre des autres. Leurs gestuelles mêlent différentes influences : danse africaine, hip-hop et danse contemporaine. La scénographie est épurée et les gestes fluides, délicats, aériens. Dans ce voyage introspectif, fort et émouvant, les corps s’abandonnent peu à peu pour affirmer la force d’être ensemble Quelque part au milieu de l’infini.

Quelque part au milieu de l’infini est une façon de questionner la danse et la sensation, le corps et ses limites, mais avec délicatesse. […] La pièce distille aussi les valeurs du dialogue, de l’entraide et surtout de la solidarité.
Agnès Izrine, Danser, canal historique

chorégraphie Amala Dianor
assistante à la chorégraphie Rindra Rasoaveloson
scénographie Samson Milcent
danseurs Amala Dianor, Souleyman Ladji Koné, Kostia Chaix
musique Awir Léon
lumières Fabien Lamri
vidéo Olivier Gilquin et Constance Joliff
régie vidéo Matthieu Maurice et Anatole Maillot Rosély
costumes Julie Couturier

vendredi 05 oct / 21:00


durée 45 min


tarif B
plein 22€ / 16€
réduit 18€ / 14€
jeune 12€ / 8€
solidaire 3€


Participez!
atelier danse hip-hop et contemporaine
plus d’infos