Close

Le gros sabordage

La Mondiale Générale

La Mondiale Générale joue avec des objets du quotidien pour créer des spectacles de cirque d’un genre nouveau. Que ce soit avec des bastaings, pour leur puissance plastique et graphique mais aussi et surtout comme support d’un étonnant travail d’équilibre à plusieurs, ou plus inattendu, le hula hoop, ce cerceau de plastique qui a fait fureur dans les années 60, la compagnie poursuit sa recherche entre défi, prouesse et absurde.

Si l’être humain démontre chaque jour de fabuleuses potentialités, il démontre aussi une réelle capacité d’autodestruction. Et La Mondiale Générale de s’interroger : l’Homme a-t-il le temps de se sauver de lui-même du « gros sabordage » ?

Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen esquissent début de réponse en créant un spectacle aux allures de blague, de farce, voire d’imposture. Réunissant cinq acrobates et une ingénieuse machinerie, ils s’emparent du plateau pour le transformer en véritable piste de tous les possibles. Un cirque humain fait d’équilibres et de situations absurdes, de beauté et d’autodestruction.

conception Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen
de et avec Sylvain Julien, Frédéric Arsenault, Marie Jolet, Alexandre Denis, Timothé Van Der Steen
création sonore Julien Vadet
création costumes Natacha Costechareire
création lumières Christophe Bruyas
oeil extérieur Manuel Mazaudier
iconographie Martial Gerez
En coréalisation avec le théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud.
Production La Mondiale Générale
Coproductions Théâtre d’Arles – Scène Conventionnée pour les nouvelles écritures, Archaos – Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée, La Passerelle – Scène Nationale de Gap, Circa – Pôle National des Arts du Cirque Auch Gers Occitanie, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – Cirque-Théâtre d’Elbeuf et la Brèche à Cherbourg, Les 3T – Scène Conventionnée de Châtellerault, Théâtre de Jade.
Soutiens Théâtre Massalia, Citron Jaune – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public à Port St Louis du Rhône, PôleJeunePublic – Scène conventionnée et Cie Attention Fragile – Ecole Fragile, Karwan.
Sabordage a reçu l’aide à l’écriture du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’aide à la production de la DRAC PACA, l’aide à la création de la DGCA.

mardi 12 décembre / 20h30

au théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud


durée 1h15
à partir de 14 ans


tarif exceptionnel
plein 22€ / 16€
réduit 17€ / 14€
jeune 12€ / 8€
solidaire 3€