Close

L’Histoire probable de la musique électronique par le GRAMI

1 Montreur d’ours

L’évolution technologique de ces cinquante dernières années a fait émerger un florilège de créations sonores que l’on retrouve dans les ballades populaires, sur les ondes radios, dans les publicités ou les jeux vidéo. Mais quelle est l’origine de ce bouleversement ? Comment science et musique ont su cohabiter, se nourrir mutuellement et faire émerger de nouvelles sonorités ? Pour tenter une explication, trois scientifiques du G.R.A.M.I (Groupe de Recherche et d’Analyse de la Musique et des Instruments) ouvrent les portes de leur laboratoire.

Dans une conférence loufoque et documentée, ils partagent les fruits de leurs recherches et nous dévoilent l’Histoire probable de la musique électronique. En fond de scène se dressent machines analogiques et écrans de contrôle qu’ils bidouillent et manipulent : magnétophones, synthétiseurs modulaires, boîtes à rythmes, câbles et fils électriques… Progressivement, la musique s’installe et laisse place au concert. Après Minifocus, 1 Montreur d’ours remonte le temps pour un voyage réjouissant au cœur de la création électroacoustique.

Grami – Switched on Stravinsky from GRAMI on Vimeo.

de et avec Matthias Kristalsson, Daniel Gosselin et Gustav Maertens
assistant conférencier Quentin Ogier
assistant son Sébastien Finck
luminaires Pierrick Corbaz
architecture d’intérieur Adèle Ogier
réalisations électroniques Julien Vadet
documentation Guillaume Medioni
graphisme Fred Fivaz
laborantines Raphaëlle Rabillon et Agathe Fontaine
offre et demande Marik Wagner

Production 1 Montreur d’ours
Coproductions et résidences Le Théâtre-Sénart – scène nationale, Culture Commune – scène nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais, Le Théâtre-Durance – Château-Arnoux-St-Auban, Le Brise-Glace – SMAC d’Annecy, L’Astrolabe – SMAC d’Orléans, Les Subsistances, Lyon.
Avec le soutien du CNV, de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM

L’ADAMI, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques.
La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées

MERCREDI 18 octobre / 19:00


durée 1h15
à partir de 6 ans


tarif C
plein 16€ / 12€
réduit 12€ / 8€
jeune 8€ / 5€
solidaire 3€

 

Atelier de création sonore autour de la musique électronique
mercredi 18 octobre
de 14h à 16h
à partir de 14 ans
5 € – réservation indispensable