Close

La face cachée de la lune

Cie Inouïe — Thierry Balasse

Les amateurs de musique auront fait le lien avec l’album culte des Pink Floyd : The Dark Side of the Moon. Un album-concept qui, en 1973, changea la face du rock en exploitant les nouvelles capacités des synthétiseurs analogiques et s’aventurant du côté de la musique concrète. On se souvient notamment du son de la caisse enregistreuse qui, alliée à une ligne de basse entêtante, donna sa personnalité au morceau Money. Des prouesses électroacoustiques réalisées en studio, mais trop compliquées à reproduire sur scène : en concert, les Pink Floyd durent se contenter d’une bande son. Forts de la technologie d’aujourd’hui, neufs musiciens relèvent le défi de restituer en live le son de ce disque mythique. Tels les puristes du baroque, ils opèrent sur les instruments de l’époque : minimoog, piano Wurlitzer et autres synthétiseurs VCS3. La Face cachée de la lune transforme ainsi le plateau du théâtre en studio d’enregistrement. Derrière les micros, deux chanteurs et toute une équipe à la manoeuvre pour donner vie à l’ensemble de la partition, bruits d’avion et cliquetis d’argent compris. Connaisseur ou néophyte, on est d’emblée fasciné par cette proposition qui mêle au son le geste de sa création.
Une belle occasion de (re)découvrir l’oeuvre de Pink Floyd et la face cachée de sa fabrication.

Distribution

Imaginé par : Thierry Balasse, avec la complicité de Laurent Dailleau et Yves Godin
Musique : Pink Floyd
Avec Thierry Balasse (synthétiseurs analogiques Minimoog et Synthi AKS, bruitages), Yannick Boudruche (chant, guitare), Élisabeth Gilly (chant), Éric Groleau (batterie), Olivier Lété (basse), Éric Löhrer (guitare), Cécile Maisonhaute (piano à queue, synthésiseur Nordstage, chant), Benoit Meurant (synthétiseurs analogiques Minimoog et VCS3, dominion), Julien Padovani (orgue Hammond, piano électrique Wurlitzer, chant)
Sonorisation en salle : Julien Reboux
Sonorisation sur scène : Julien Guinard
Régie générale, régie lumière : Bruno Faucher
Scénographie, lumière : Yves Godin
Préparation vocale : Valérie Joly
Maintenance, réparation des machines analogiques : Patrick Tuchais
Production / diffusion : Marthe Lemut (Or not…)
Administratrice de la production : Emmanuelle Sagnier
Régie de la compagnie : Hedwige Renoul

Production

Production déléguée : Compagnie Inouïe – Thierry Balasse
Coproduction : Maison de la Musique de Nanterre, Centre Culturel André Malraux – scène nationale de Vandoeuvre les Nancy, Théâtre de l’Agora – Scène nationale d’Evry et de l’Essonne, Metz en scène – Arsenal.
Spectacle créé à la Maison de la musique de Nanterre, les 27 et 28 janvier 2012.

La compagnie Inouïe – Thierry Balasse est en résidence aux Scènes du Jura – scène nationale (39) au titre du projet artiste en territoire 2014/2015.
La compagnie reçoit le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication.
La Région Île-de-France soutient la compagnie au titre de l’aide à la Permanence Artistique et Culturelle et au titre du programme Emplois-tremplin.
La compagnie reçoit le soutien du Conseil général du Val-de-Marne au titre de l’aide au fonctionnement.

+ de Cie Inouïe
Voyage au Centre de l’Oreille
mardi 12 janvier 19:00 + mercredi 13 janvier 16:00 – Théâtre Durance
Polissonneries
vendredi 15 janvier COMPLET – Théâtre Durance

+ de Pink Floyd au Cinématographe (Château-Arnoux / Saint-Auban)
mardi 8 décembre à 18:30 : Projection de More de Barbet Schroeder (1969), une quête initiatique à la découverte de paradis artificiels et de la passion amoureuse, symbole de toute une époque, habitée par la bande son planante des Pink Floyd.
Infos www.le-cinematographe.fr

Vendredi 11 décembre / 21h
SAMEdi 12 décembre / 19h


Durée 1h45


tarif A
plein : 28€ / 25€
réduit : 25€ / 20€
jeune : 15€ / 12€
solidaire : 8€


logo-en-famille-blanc